Back Vous êtes ici : Education

Parents, premiers éducateurs de leurs enfants

Les AFC ont toujours eu à cœur de répondre au mieux aux besoins des parents, de se mettre au service de la famille, en particulier dans l’éducation.


L’un des axes majeurs des AFC est de soutenir les parents, « premiers éducateurs » de leurs enfants puisqu’ils leur ont donné la vie. Les AFC ont dès l'origine été créées pour défendre la liberté de l’enseignement à travers la sauvegarde des établissements de l’enseignement catholique. Ainsi, l’éducation, objectif essentiel et permanent des AFC, s’enracine dans nos origines pour demeurer au centre de notre action.

Lire la suite

Faites vos demandes de bourse avant le 30 juin

La date limite pour les demandes de bourse de lycée 2017-2018 est fixée au 30 juin, après il sera trop tard.

Votre enfant doit poursuivre sa scolarité au lycée durant l’année scolaire 2017-2018 ? Vous avez peut-être droit à la bourse de lycée. Le dépôt des demandes de cette aide financière est possible jusqu’au 30 juin.

CONDITIONS
- Etre de nationalité française ou résider régulièrement en France.
- Suivre une formation dans un établissement public, privé ou habilité
- Etre élève en classe de seconde, première, terminale, CAP ou dans une classe préparatoire à l’apprentissage
- Ne pas dépasser certains plafonds de ressources

BAREMES D’ATTRIBUTION DES BOURSES 2017/2018
- Ce sont les revenus fiscaux de référence qui servent au calcul des droits, donc pour 2017, les revenus 2015.
- A titre exceptionnel les ressources de 2016 peuvent être retenues, en cas de modification de la situation familiale entraînant une perte de ressource conséquente.

VERSEMENT
La bourse est attribuée annuellement mais elle est versée trimestriellement, soit trois versements dans l’année scolaire.
Le montant de la bourse est calculé en fonction :
- Du niveau de ressources
- Et du nombre d’enfants à charge

En savoir plus :

http://www.education.gouv.fr/cid151/aides-financieres-au-lycee.html
avec un simulateur pour calculer vos droits : http://www.education.gouv.fr/cid151/aides-financieres-au-lycee.html#Le_simulateur_de_bourse_de_lycee

Mon enfant joue trop aux jeux vidéos

Fotolia jeux videosCombien de temps peut jouer mon enfant ? Comment gérer ce loisir au sein de la famille ? La question de la vue et les jeux vidéo, Pédagojeux publie de nouvelles fiches pratiques

PédaGoJeux, le jeu vidéo expliqué aux parents, publie trois nouvelles fiches pratiques pour bien informer les parents. Ses fiches sont des outils d’information permettant aux parents d’aborder ces questions avec leurs enfants. Cette série vient compléter les fiches publiées précédemment sur les thèmes du sommeil, de l’âge et de l’argent.

Le temps de jeu reste une question prioritaire des parents. Combien de temps peut jouer mon enfant, comment bien gérer le temps de jeu, que faire s’il joue trop ?

Parfois, le jeu vidéo cristallise des tensions entre enfants et parents. La fiche « règles et conflits » donne quelques conseils pour bien gérer ce loisir au sein de la famille.

Parce que la santé est une préoccupation majeure des parents, PédaGoJeux, avec l’Asnav, l’Association nationale pour l’amélioration de la vue proposent d’aborder la question de la vue et des jeux vidéo. Quel sont les impacts des jeux vidéo sur la vue ? Comment préserver sa vue ?

Lire les fiches sur le site de Pédagojeux

Protection de l’enfance : sortie du film « GRAVE »

grave afficheLe Journal Officiel vient de publier un décret concernant la classification des films. (N°2017-150 du 8 février 2017 relatif au visa d’exploitation cinématographique modifiant le Code du cinéma et de l’image animée).

La version nouvelle* précise que « la mesure de classification […] est proportionnée aux exigences tenant à la protection de l’enfance et de la jeunesse, au regard de la sensibilité et du développement de la personnalité propres à chaque âge, et au respect de la dignité humaine. Lorsque l’œuvre ou le document comporte des scènes de sexe ou de grande violence qui sont de nature, en particulier par leur accumulation, à troubler la sensibilité des mineurs, à présenter la violence sous un jour favorable ou à la banaliser, le visa d’exploitation ne peut s’accompagner que d’une interdiction de la représentation aux mineurs de dix-huit ans ».

Il nous semble donc que ce décret modifié aurait permis d’interdire aux moins de 18 ans le film GRAVE de Julia Ducourneau, produit par Julie Gayet, et non seulement aux mineurs de moins de 16 ans comme c’est le cas actuellement.

En effet, « ce film qui accumule les scènes de meurtre et de cannibalisme impressionnantes », selon l’avertissement donné par la Commission de classification des œuvres cinématographiques ne peut qu’être fermement déconseillé à tout public.

Sortie prévue dans les salles le 15 mars 2017.

* article R.211-12

Sortie du film "Sausage Party"- information urgente


Il est urgent et important de vous alerter sur la sortie aujourd’hui mercredi au cinéma du film "Sausage Party", film d'animation donnant l'apparence d'être destiné aux jeunes et aux enfants (à l’image de "Toy Story"), mais dont le contenu est non seulement grossier mais surtout clairement pornographique, sous couvert de second degré et de "politiquement incorrect".

Voici l'avis émis par la Commission de Classification des Films, dont la mission est de pré-visualiser les œuvres cinématographiques afin de les classer par public :

 

"Interdiction aux mineurs de moins de douze ans pour ce film d'animation comportant de très nombreuses scènes à caractère sexuel et un langage cru qui, en dépit de leur second degré, ne sont pas appropriés à un jeune public."


Ce film a par ailleurs été interdit aux mineurs aux Etats-Unis où il a été jugé comme film à caractère pornographique.

 

choucroute2

 

 

Les Associations Familiales Catholiques (AFC) demanderont à la Commission de donner de la cohérence à son avis, notamment du point de vue de l’âge d’interdiction.

Les AFC travaillent au quotidien aux côtés des familles pour aider les parents dans leurs tâches éducatives et sont particulièrement attentives à ce que les enfants et les jeunes puissent bénéficier de programmes de qualité sans que leur soient imposés des messages ou images qui violent et abiment leur conscience,  leur imaginaire et par là même nuisent à leur développement personnel.

N’hésitez pas à relayer ce message autour de vous pour en diffuser l’information.

 

Nous vous assurons de notre action vigilante au service des familles.

Actualités des familles La Croix