Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Sécurité domestique

Sécurité

Le port du casque à vélo devient obligatoire pour les enfants

Fotolia 96677984 SParents, le port du casque à vélo devient obligatoire pour les enfants

A partir du 22 mars 2017, le port du casque à vélo devient obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, qu’ils soient conducteurs ou passagers.

On estime à environ 5,5 millions les usagers vélo occasionnels ou réguliers âgés de moins de 12 ans.

L’accidentalité routière des cyclistes âgés de moins de 12 ans concerne 181 enfants en 2015 parmi lesquels 1 enfant a été tué et 170 blessés, dont 71 blessés hospitalisés (ONISR, 2015).

Le casque : une protection des risques de blessure à la tête en cas de chuteLes chocs à la tête chez les jeunes enfants peuvent causer des traumatismes plus graves que chez les adultes ou adolescents. Le casque diminue le risque de blessure sérieuse à la tête de 70%, le risque de blessure mineure de 31% et le risque de blessure au visage de 28%.

La responsabilité de l’adulte est engagée
En cas de non-respect de cette obligation, un adulte, qui transporte un enfant à vélo non casqué ou qui accompagne un groupe d’enfants non protégés, risquera une amende de quatrième classe, c’est-à-dire de 135 €.

Bien choisir son casque
Optez pour un modèle qui vous offre une protection optimale en fonction de l’activité pratiquée. Privilégiez les produits marqués NF ou ECE 22/04, 22/05. Et n’achetez jamais un casque sans l’avoir essayé.

http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/A-velo-le-casque-obligatoire-pour-les-moins-de-12-ans

Les panneaux d’annonce de la présence d’un radar changent de look

radarDeux nouveaux panneaux pour mieux informer les usagers avant un radar à partir du 1er mars

A compter du 1er mars 2017, les radars fixes seront précédées par un panneau rectangulaire à fond blanc combinant le rappel de la vitesse maximale autorisée (cercle rouge sur disque blanc) et le symbole du contrôle radar dans une version simplifiée.

Plus simple encore car dépourvu du rappel de la vitesse maximale, le second des deux panneaux sera implanté à l'abord d'une zone probable de contrôle appelé « itinéraire leurre ». Il indique entre deux flèches verticales la longueur en kilomètres de cette zone de contrôle potentiel.

Un de ces nouveaux panneaux sera installé aux principales intersections, afin qu’aucun usager ne pénètre sur cet itinéraire sans être informé d’un contrôle toujours possible.

A chaque famille de surveiller les panneaux de limitation et de s'y conformer.

Quelques conseils avant d’acheter une poupée

Fotolia 90048208 XSLes fêtes de fin d'années approchent et vous voulez offrir une poupée. Il y a tellement de choix et de variétés que quelques conseils s'imposent.

  • Jusqu'à 2 ans : choisissez des poupées sans accessoire. Les poupées avec des cheveux longs sont déconseillées pour les petits, les enfants peuvent les arracher au risque de les avaler.
  • De 2 à 5 ans : offrez une poupée ou un poupon facile à habiller et à laver et des coffrets comportant des objets qui correspondent à l’environnement et aux activités que l’enfant maîtrise lui‐même à cet âge-là (pot, biberon, assiette, cuillère, etc.). Faites attention aux accessoires vendus avec des poupons qui peuvent ne pas convenir à des enfants de moins de trois ans en raison de petits éléments facilement ingérés (étouffement possible).
  • Choisissez des poupées légères, petites (l'enfant doit pouvoir les serrer dans ses bras et les manipuler aisément) ; avec des articulations souples, pour que l'habillage et le déshabillage s'effectuent facilement ; avec des vêtements de préférence extensibles (en éponge ou en tricot, ils seront faciles à mettre).
  • Attention aux nouvelles poupées connectées qui pourraient être contrôlables à distance ! Les craintes des défenseurs de la vie privée portent notamment sur deux jouets: «Mon amie Cayla» et «i-Que», qui requièrent l'utilisation d'une application sur téléphone ou tablette pour fonctionner, explique l'Association européenne de défense des consommateurs (BEUC). Au moins 18 associations de défense des consommateurs et de protection de l'enfance dans 15 pays européens et aux Etats-Unis vont porter le dossier devant les autorités concernées.

http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publication/Vie-pratique/Fiches-pratiques/poupees

A lire aussi :

La sécurité des jouets

Bien choisir ses guirlandes éclectriques

Bien choisir son sapin de Noël

Actualités des familles La Croix