Aides au permis de conduire

En France, le permis de conduire coûte très cher. Tout le monde n’a pas les moyens de le passer. Pour remédier à cette situation, plusieurs dispositifs d’aide au permis de conduire existent.

Aide permis B voitureLe Permis à 1 € par jour
Le permis à 1 € par jour s’adresse aux jeunes de 15 à 25 ans souhaitant passer leur permis de conduire de catégorie A et B. Il permet de financer le coût de la formation grâce à un prêt à taux 0 auprès d’une auto-école partenaire.
Le montant peut s’élever selon vos besoins à 600 €, 800 €, 1 000 € ou 1 200 €. Le remboursement s’effectue par mensualités de 30 € maximum, l’État lui prend en charge les intérêts.
Comme pour un prêt classique, vous devez faire une demande auprès d’un établissement financier muni d’un devis et du contrat signé avec l’auto-école. N’hésitez pas à demander de l’aide à votre école de conduite, elle pourra vous accompagner pour les formalités.

L’aide de Pôle emploi
Si vous rencontrez des difficultés à trouver un emploi faute de permis, vous pouvez bénéficier d’une aide financière si vous êtes âgé d’au moins 18 ans et que :

- Vous êtes demandeur d’emploi depuis au moins 6 mois
- Vous êtes demandeur d’emploi depuis moins de 6 mois avec une promesse d’embauche d’au moins 3 mois nécessitant le permis de conduire.

L’aide est également soumise à des conditions de ressources. Vous devez ainsi percevoir :

- Soit le minimum social (RSA, Allocation de solidarité spécifique…)
- Soit l’Aide au retour à l’emploi (ARE) ou l’Allocation de sécurisation professionnelle (ASP) minimale, équivalente à 29,06 € par jour (en 2019)

De 1 200 € maximum, l’aide au permis de conduire est directement versée par Pôle emploi à l’auto-école à l’auto-école sous la forme de 3 versements. Elle n’est valable qu’une seule fois.
Vous devez faire une demande de formulaire auprès de votre agence Pôle emploi avant l’inscription en auto-école.

 

La bourse au permis de conduire
La bourse au permis de conduire concerne les jeunes âgés de 18 à 25 ans dont les ressources sont insuffisantes pour payer le permis de conduire dans le cadre d’un projet professionnel. Certaines communes financent une partie du coût de la formation, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie. En contrepartie, vous devrez effectuer une activité d’intérêt collectif (de 40 à 50 h).
Le montant de l’aide varie selon votre situation. En règle générale, la mairie accorde entre 50 et 80% du coût du permis et pour une montant maximum de 1300 €. Cette aide peut être cumulée avec le permis à 1 € par jour. La commune verse directement la somme à l’école de conduite partenaire de l’opération, le reste étant à votre charge.
Attention : Le nombre de bourses est limité !

 

Passer son permis de conduire avec le Compte personnel de formation (CPF)
Le CPF permet d’acquérir des droits à la formation selon le temps de travail effectué tout au long de la vie professionnelle. Il est ouvert à toute personne salarié ou demandeur d’emploi, dès l’âge de 16 ans jusqu’à sa retraite.
Pour faire votre demande, il vous suffit de consulter vos droits sur le site www.moncompteactivite.gouv.fr. En fonction du nombre d’heures accumulées vous pouvez financer une partie ou la totalité de votre permis. 1 heure de CPF équivaut à 1 heure de conduite.
Pour pouvoir en bénéficier, vous devez toutefois respecter deux conditions :

- Le permis de conduire doit dépendre d’un projet professionnel
- L’auto-école doit faire partie de la liste des organismes partenaires

Bon à savoir : le CPF est cumulable avec le permis à 1 euro.

 

L’aide au financement du permis B pour les apprentis
Depuis janvier 2019, une aide pour le permis de conduire est accordée aux jeunes en apprentissage.
Délivrée sans conditions de ressources, vous pouvez bénéficier de cette aide si :

- Vous êtes âgé d’au moins 18 ans
- Vous êtes en contrat d’apprentissage, quelle que soit l’année de formation.
- Vous préparez une formation au permis B

Cette aide de 500 € est cumulable avec les autres aides perçues par l’apprenti. Le CFA peut verser la somme directement à l’apprenti ou à l’auto-école.
Vous devez faire une demande auprès de votre CFA qui vous remettra un dossier à remplir.