Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Developpement durable

Développement durable

Des gestes simples pour consommer plus responsable en famille en 2020

Et si adopter une démarche plus responsable dans ma vie familiale quotidienne était l’un de mes objectifs de cette nouvelle année ?

Par mes décisions d'achats, mon utilisation et ma revalorisation des produits, je peux agir au quotidien pour préserver en famille l'environnement. Alors, quels réflexes adopter dans mes achats ? Quels logos privilégier ? Comment offrir une seconde vie à mes produits ?

Consommer responsable en 2020LES GESTES ECOLOGIQUES AU MOMENT DE L'ACHAT DES PRODUITS

De quoi ais-je vraiment besoin ?

Au moment de faire mes achats, il peut être utile de me demander si j’ai vraiment besoin de tel ou tel produit. Est-ce que je vais m’en servir ? Les quantités achetées correspondent-elles à ma consommation familiale ? S'il s'agit d'un appareil que je vais peu utiliser, est-il possible de le louer ou de se le faire prêter ? Autant de questions qui peuvent éviter le gaspillage et permettre à ma famille de faire des économies.

Quels produits privilégier ?

Comme l'indique l'ADEME, je choisis des produits durables, robustes et réparables, dont les pièces détachées sont facilement trouvables. J’évite les produits trop perfectionnés. Je risque de payer pour une sur-performance inutile : un ordinateur très puissant n'est pas nécessaire pour un usage familial.

Je privilégie les appareils économes, à faible consommation d'énergie ou d'eau. Les étiquettes énergie, qui précisent la consommation des produits concernés, sont obligatoires pour de nombreux équipements : lave-linge, fours électriques ou au gaz, réfrigérateurs, téléviseurs, aspirateurs...

Les produits à base de matières renouvelables, ou - à défaut - à base de matières recyclées ou recyclables, s'avèrent des choix pertinents pour la préservation de l'environnement. Je peux aussi opter pour des produits rechargeables (piles, stylos, cartouches d'imprimante, flacons de savon...).

Au rayon alimentation, je préfère les fruits et légumes de saison, moins chers, plus goûteux et dont la production est moins énergivore.

ZOOM SUR LES LOGOS ENVIRONNEMENTAUX

Il existe de nombreux logos qui vantent l'impact écologique moindre de certains produits. Ces logos doivent se baser sur de vrais cahiers des charges ou être élaborés par des institutions publiques. En voici quelques-uns.

  • Pour les produits alimentaires

Logo AB

Agriculture biologique AB
(logo public - France)

Logo agriculture biologique

Agriculture biologique
(logo public - Europe)

Logo HVE

Issus d'une exploitation
à haute valeur
environnementale (HVE)

(logo public)

Logo Bio équitable

Bio équitable
(logo privé)

Logo fairtrade

Fairtrade Max Havelaar
(logo privé)

  • Pour les produits non-alimentaires


Logo ecolabel européen

Ecolabel européen
(logo public)

logo ecolabel nordique

Ecolabel nordique
(logo public)
 

Logo Ange bleu

Ange bleu
(logo public)

Logo Energy Star

Energy Star
(logo public)

Logo PEFC

PEFC
(logo privé)

LES GESTES ECOLOGIQUES APRES L'UTILISATION DES PRODUITS

Objectif : le moins de déchets possible. Après utilisation, la question de la valorisation des produits est importante. S'agissant des denrées alimentaires, je fais attention à bien vider les contenants, comme les pots ou les boîtes. Les déchets organiques (épluchures, coquilles d'œufs, pain...), entièrement biodégradables, peuvent servir de compost.

Pour le reste, j’essaie de réutiliser ou d'offrir une seconde vie à mes produits en bon état. Je peux les offrir, les échanger ou les vendre. Et pour ceux qui doivent vraiment être jetés, je respecte les consignes de tri. Certains matériaux peuvent être recyclés : verre, métaux, plastique, papier... D'autres peuvent être incinérés et produire de l'énergie.

Source
Crédit photo : Fleur photo créé par jcomp - fr.freepik.com

Osons un Noël zéro déchet… ou presque

Les fêtes de Noël et de la Saint Sylvestre sont les jours les plus chargés en terme de collecte de déchets.

Fêter Noël de manière plus durable, réfléchie et personnelle demande une certaine réorganisation. Mais plus qu’une contrainte, c’est l’occasion d’expérimenter de nouvelles idées et de modifier nos habitudes.  

Il est possible de limiter son impact de plusieurs manières :

- Cadeaux :
Faisons des cadeaux maison.
Offrons des expériences plutôt que des biens matériels.
Faisons un don à une association de solidarité, au nom du destinataire du cadeau.

- Sapin de Noël : des alternatives existent au sapin. Convertissons une grande plante d’intérieur en sapin, fabriquons notre propre sapin en palettes ou autre pour les plus bricoleurs, assemblons des tissus ou dessinons…

- Décoration du sapin : achetons des éléments réutilisables ou confectionnons nous-mêmes nos décorations avec des éléments naturels (pâte à sel, pommes de pin, branches…).

- Repas : évitons la vaisselle jetable et remplaçons-la par de vraies assiettes et couverts, des verres et bouteilles en verre…
Le contenu du repas peut également être adapté : préférons le vrac pour l’apéritif et la cuisine maison pour le repas. Manger local et de saison sera l’occasion d’économiser à vos ingrédients des voyages inutiles et de redécouvrir des saveurs oubliées.

- Emballage cadeaux : choisissons du papier cadeau recyclé, des emballages cadeaux réutilisables, du tissu, des journaux…

Alors Joyeux Noël zéro déchet !

Voeux AFC 2019 2020

Moins jeter et mieux trier

Moins jeter et mieux trier en familleSelon l'ADEME, un Français produit 573 kg de déchets par an à lui seul. Elle affirme qu'il est urgent de réduire les déchets, et incite à la réutilisation, le réemploi et la réparation, qui sont des pratiques participant à la réduction de la quantité des déchets, mais également le recyclage.

Le gouvernement fixe des objectifs ambitieux de réduction et de valorisation des déchets. La France s'est en effet fixée trois objectifs de réduction :

- Réduire de 10% les déchets ménagers pour 2020 par rapport à 2010,
- Réduire de 50% les déchets mis en décharge pour 2025 par rapport à 2010,
- En 2025, il faudra que 65% des déchets soient orientés vers le recyclage.

Cela implique que les familles soient vigilantes lors de leurs achats et prolongent au maximum la durée de vie des objets, grâce à la réutilisation, le réemploi, la réparation.

L'ADEME fournit aux familles un guide des bons réflexes à adopter tout au long du cycle de vie des produits.

Alléger sa poubelle

- dire stop aux imprimés publicitaires,
- donner ou vendre ses objets,
- réduire le gaspillage alimentaire.

Trier ses déchets

3/4 des déchets pourraient être valorisés en étant triés, apportés dans des bornes de collectes, ou recyclés.

Quelques déchets à la loupe

Certains déchets sont particulièrement dangereux, ils font l’objet d’une récupération spécifique et, selon les cas, d’un recyclage ou d’une destruction dans des conditions rigoureuses : des piles et des accumulateurs, des lampes, des appareils électriques et électroniques, des huiles de vidange, des médicaments et de radiographies, et des déchets de soins à risques infectieux.

D’autres déchets sans dangerosité méritent également une collecte spécifique comme les textiles et les chaussures.

Crédit image : Fond vecteur créé par rawpixel.com - fr.freepik.com

Essayons en famille de diminuer nos déchets et de consommer mieux

Semaine de la réduction du déchet 2019En France, la quantité de déchets a doublé en 40 ans : nous achetons plus et plus fréquemment. Et les produits sont de plus en plus éphémères.

L’objectif de la Semaine européenne de la réduction des déchets (SERD) - du 16 au 24 novembre 2019 - est de sensibiliser tout un chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée et donner des clés pour agir au quotidien aussi bien à la maison, au bureau ou à l’école, en faisant ses achats ou même en bricolant.
 
Le concept de la SERD est basé sur la prévention des déchets c’est-à-dire avant que ce dernier ne soit produit, car le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas.
 
La prévention des déchets c’est donc agir pour ne pas produire les déchets en consommant mieux (consommation de produits peu emballés, écolabellisés), en produisant mieux (production de produits éco-conçus), en prolongeant la durée de vie des produits (réparation et don) et en jetant moins (compost par exemple).

L'événement s’adresse aussi bien aux administrations et collectivités, aux associations, qu’aux scolaires et au grand public. Tout le monde peut agir.

Et si en famille, on mettait en place une action de réduction de nos déchets ?

Mettez-vous au vélo !

Faites un geste pour la planète et pour votre santé : mettez-vous au vélo en famille ! Mais avant de rouler, une petite check-list s’impose : assurez-vous que tout fonctionne…

Sécurité routière tous responsables

Crédit photo : https://twitter.com/RoutePlusSure/status/1117724981549518848

Coup de cœur

Les filles du docteur March film ciné

Actualités des familles La Croix