S'abonner à la Newsletter des AFC

Abonnez-vous à la lettre électronique mensuelle des AFC et recevez une fois par mois toutes nos brèves et nos communiqués :
Back Vous êtes ici : Nous connaître Agir Les AFC dans les medias

Les AFC dans les medias

Antoine Renard donne le ton de la Manif du 24 mars

Interviewé dans La Croix, Antoine Renard, président national des AFC, explique l'esprit de la mobilisation du dimanche 24 mars.

« La mobilisation sera sereine mais très ferme, avertit déjà Antoine Renard, le président des Associations familiales catholiques. Le 13 janvier, c’était le plaisir des retrouvailles, de constater que nous n’étions pas seuls. Dimanche, le ton sera moins festif, les chansons laisseront place aux paroles fortes. »

 

Le congé parental est-il en danger ? (Radio Notre-Dame)

Intervention de Jean-Marie Andrès de la CNAFC sur Radio Notre-Dame

Pour écouter l'émission

Interview Antoine Renard lors de la Manif pour tous (KTO)

Lors de la Manif Pour Tous du 13 janvier au Champ de Mars, interview d'Antoine Renard, président des Associations Familiales Catholiques

 

Les associations familiales catholiques accentuent l'effort d'explication à l'encontre du mariage homosexuel (Le Pelerin)

Antoine Renard, président de la Confédération nationale des associations familiales catholiques (CNAFC), commente les résultats du sondage Ifop/Pèlerin sur le mariage homosexuel.

 

Antoine Renard parle de la mobilisation du 13 janvier contre le projet de loi sur le mariage (Radio Notre Dame)

Antoine Renard, Pdt de la CNAFC, était le  Grand Témoin sur Radio Notre-Dame le 8 janvier 2012 pour évoquer la manifestation du 13 janvier contre le projet de loi sur le mariage

Ecouter l'emission

« Nous allons nous adapter aux réactions du pouvoir politique »


Antoine Renard - La Croix 19/11/2012

«L'idée de ces manifestations comme des débats et autres conférences et prises de parole qui s'organisent, c'est de dire aux gens qu'ils doivent prendre position sur le soi-disant "mariage pour tous" et exprimer cette position. À partir de décembre, tous les samedis à 11heures, devant le plus grand nombre de  mairies –parce que la mairie est le lieu où l'on célèbre le mariage– nous ferons des distributions de tracts, des prises de parole, pour aller chercher les gens et leurs maires et dire notre attachement au mariage républicain. Quant à la manifestation du 13 janvier, nous verrons bien si elle est nécessaire. Nous nous adapterons aux réactions du pouvoir politique, à la montée en puissance d'une opposition que je vois en train de se manifester. Le président de la République reste libre de retirer le projet à tout moment.»

Actualités des familles La Croix