S'abonner à la Newsletter des AFC

Abonnez-vous à la lettre électronique mensuelle des AFC et recevez une fois par mois toutes nos brèves et nos communiqués :
Back Vous êtes ici : Nous connaître Agir Les AFC dans les medias Chronique des AFC du 1er octobre 2020 (Radio Notre Dame)

Chronique des AFC du 1er octobre 2020 (Radio Notre Dame)

Ecoutez chaque jeudi à 6h39, 10h26 et 11h53, la chronique des AFC, sur Radio Notre-Dame (100.7)

Ecouter sur le site de Radio Notre Dame ]

Chronique du 1er octobre 2020
Fin de vie : Développons les soins palliatifs

Chers auditeurs, la fin de vie nous concerne tous, en tant que simples mortels bien sûr mais aussi lorsque les circonstances de la vie nous invitent parfois brusquement à nous demander comment prendre soin des derniers moments d’un proche.

Vous avez sans doute suivi l’histoire dramatique d’Alain Cocq qui a illustré combien nos choix personnels peuvent varier lorsque nous souffrons et que nous envisageons le terme de notre vie.

Après des jours très difficiles, M. Cocq a accepté de recevoir des soins palliatifs pour aller jusqu’au bout de sa vie de manière apaisée, c’est-à-dire avec des anti-douleurs et des soins de confort. Nous pouvons nous réjouir, pour lui et pour les siens, qu’il se sente mieux et qu’il ne souffre plus.

Bien souvent, et c’est heureux, on ne meurt pas seul. Nous le savons tous, cette étape est un moment très important de la vie de nos familles. Vous avez sans doute déjà vécu un tel moment d’adieu avec un proche. Ce moment peut aussi être un temps de réconciliation très précieux pour la personne qui achève sa vie et pour ceux qui restent.

Sur cette question les Associations Familiales Catholiques veulent tenir un juste équilibre entre deux dérives : elles ne souhaitent ni acharnement thérapeutique, ni euthanasie. Cette position médiane entre une obstination thérapeutique déraisonnable et le fait de donner la mort s’incarne exactement dans les soins palliatifs. Ils respectent la volonté du patient, permettent de maintenir des échanges relationnels aussi longtemps que possible et soulagent ses souffrances physiques ou morales. Les soins palliatifs visent à améliorer la qualité de la vie lorsque la guérison n’est plus envisageable.

Savez-vous que près d’une centaine d’adhérents des AFC représentent les usagers dans les hôpitaux et les cliniques. Ils veillent, entre autres, à ce que des efforts financiers et humains soient faits pour promouvoir, développer et maintenir les services de soins palliatifs et la reconnaissance des grandes compétences et qualifications des équipes qui les composent.

Pour en savoir plus, retrouvez-nous sur : www.afc-france.org.

Groupe Facebook

Formation Grandir et Aimer 2018 500x419

Coup de cœur

Le sommeil ami de lhomme

Actualités des familles La Croix