Back Vous êtes ici : Politique

Actualités Politique

Le Parlement européen condamne clairement la GPA

La FAFCE, Fédération des Associations Familiales Catholiques en Europe, a publié le 17 décembre un communiqué de presse concernant l'adoption par le Parlement Européen d'un article condamnant clairement la pratique de la GPA. Cet article fait partie du « Rapport annuel 2014 sur les droits de l'homme et la démocratie dans le monde et sur la politique de l'Union européenne en la matière ». 

Ainsi, le Parlement européen « estime que cette pratique, par laquelle les fonctions reproductives et le corps des femmes, notamment des femmes vulnérables dans les pays en développement, sont exploités à des fins financières ou pour d'autres gains, doit être interdite et qu'elle doit être examinée en priorité dans le cadre des instruments de défense des droits de l'homme ».

Lire la suite du communiqué sur le site de la FAFCE (en anglais)

Les AFC reçues par la secrétaire d’Etat à la Famille

laurence rossignolLe Président, Jean Marie Andrès, et la vice-présidente, Pascale Morinière, ont été reçus le mardi 14 décembre par Madame Marie Derain, conseillère auprès de Madame Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat à la Famille, ancienne Défenseure des enfants, afin de lui présenter le travail des AFC pour soutenir les parents en matière d'éducation affective relationnelle et sexuelle.

Cet entretien de 3/4 d'heure s'est déroulé dans une ambiance positive d'écoute et de dialogue.

Madame Derain s'est montrée particulièrement intéressée par la web série « Lucas et Léa, le cours de la vie », sur ses modes de diffusion et sur l'audience qu'elle pouvait recevoir. Elle a été sensible à la perspective d'une éducation à l'amour et à la sexualité dans une vision unitive de la personne qui rende compte non seulement de la biologie mais aussi du sens de la sexualité humaine.

Nous avons pu montrer la nécessité de s'appuyer sur les parents, premiers et principaux éducateurs de leurs enfants afin de les ré-habiliter dans ce domaine essentiel plutôt que de multiplier les messages hygiénistes, comportementalistes ou encore d'augmenter la pression contraceptive.

Nous avons également montré que les questions de société ne pouvaient être traitées sur un mode individualiste pour satisfaire les revendications d'un lobby particulier mais devaient tendre à créer de l' unité plutôt qu'à dresser les Français les uns contre les autres.

Laïcité et radicalisation : les associations familiales consultées par Laurence Rossignol

ministere familleLe 3 décembre dernier, les AFC ont répondu présent à l’invitation de Laurence Rossignol, Secrétaire d’Etat en charge de la famille, qui souhaitait réunir l’UNAF et les mouvements familiaux à recrutement général sur le thème de la prévention de la radicalisation et de l’embrigadement.

Cette réunion, qui était inscrite dans le prolongement des évènements de janvier, s'est malheureusement révélée d'autant plus appropriée.

Elle a été l'occasion pour les AFC, appuyées sur certaines remontées d'expérience provenant de Chantiers-Éducation actifs en zones urbaines sensibles, de témoigner de la communautarisation croissante. Celle-ci semble résulter à la fois d'une raréfaction - dans ces quartiers - de la diversité des nationalités d'origine, mais aussi parfois d'une pression voire d'un harcèlement en faveur du respect des signes religieux (voile, prière, etc.) qui est exercé par certains. Le résultat est une relation entre les membres de certaines communautés et les habitants parlant français de plus en plus rare, avec notamment le développement d'une attitude de plus en plus rétive vis à vis de la participation à des activités qui rassemblent des personnes d'origines diverses comme les Chantiers-Éducation.

La rencontre a permis aussi de mettre en évidence de la difficulté à démontrer - et à décrire - les liens entre communautarisation et radicalisation. Cette dernière a été plutôt considérée comme relevant d'un processus similaire à celui de la toxicomanie (dealers, addiction, caractère stupéfiant au sens strict...).

La rencontre a aussi permis de tempérer les inquiétudes de la Ministre quant à l'enseignement hors contrat et à l'école à domicile. Celle-ci qui craignait que ce soit une facilité offerte à la diffusion d'enseignements fondamentalistes, s'est en effet rendue compte que ces pratiques sont encadrées dans la mesure où les écoles hors contrat font l'objet d'agréments et d'inspections tout comme les usagers du CNED (Centre national d'enseignement à distance).

Enfin, et suite notamment à l’intervention d’un militant laïc qui a soutenu que la « République s'était construite contre la religion », cette rencontre a permis de souligner le danger d’une référence à la laïcité qui, quand elle devient lancinante et idéologique, constitue un facteur de communautarisation plus que d'intégration.

Elections régionales : des questions qui concernent la famille !

pourquoi aller voterLes élections régionales françaises de 2015 auront lieu les 6 et 13 décembre 2015 afin d'élire les 14 conseils régionaux de métropole et d'outre-mer ainsi que l'assemblée de Corse, l'assemblée de Guyane et l'assemblée de Martinique pour un mandat de six ans.

Ces élections sont les premières dans le cadre des régions redécoupées en 2015.

La région a des compétences dans les domaines économique, social, sanitaire, culturel et scientifique et de l'aménagement de son territoire. Les mesures décidées et mises en oeuvre par les conseils régionaux influencent la vie quotidienne de toutes les familles : leur cadre de vie, les moyens de transport, la formation, les activités professionnelles, les loisirs...

Pour les Associations Familiales Catholiques (AFC) la famille est une chance pour chacun de ses membres et pour la société : la famille est un lieu de solidarité intergénérationnelle, elle est le premier lieu d'éducation, de transmission et de vie sociale. C'est pourquoi, les AFC encouragent vivement chaque électeur à prendre en considération les questions suivantes afin de vérifier si le programme de votre candidat vise à rendre votre région encore plus accueillante pour les familles. Au nom de votre AFC, n’hésitez pas à rencontrer les candidats pour connaître leurs projets pour la famille !

Valoriser la famille

Orientation, formation et emploi conjugués avec la vie de famille

  • Quelles mesuressont envisagées pour favoriser le libre choix et faciliter ainsi la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle ?
  • Quelles mesures sont proposées au niveau régional pour faciliter la validation des acquis de l’expérience (VAE) ?
  • Sur quels critères est ouvert le champ des bourses à des formations qualifiantes ? Prennent-ils en compte des critères familiaux ?

Santé et éducation

  • Quelles actions pourront être menées pour favoriser l’accès aux professionnels de la santé en milieu rural et périurbain ?
  • Est-il question d'action en matière d’éducation affective et sexuelle ? Si oui, sur quelles bases ?
  • Votre candidat est-il prêt à promouvoir une politique de santé respectueuse de la vie, notamment concernant la vie à naître, au travers de l’accueil et du soutien à des femmes enceintes en difficulté et concernant la fin de vie, au travers du développement des soins palliatifs ?

Un cadre de vie adapté aux familles

  • Les projets d'aménagement du territoire prennent-ils en compte les personnes handicapées ou à mobilité réduite ?
  • Est-il question d'élargir le champ de la carte famille nombreuse aux transports régionaux, hors TER, mais aussi aux domaines de la culture, du sport et des sites naturels?
  • Dans le domaine du logement quelles sont les propositions pour inciter à la construction de plus grands logements, favoriser l’accès à la propriété des locataires d’HLM ou encore promouvoir la location de chambre chez l’habitant ?
  • Location solidaire destinée aux jeunes : votre région aide-t-elle les propriétaires d’un logement : offre-t-elle l’assurance du paiement du loyer et des charges* sans les frais et sans les contraintes usuelles de gestion d’un bien immobilier ?

Autant de pistes, car les familles sont une chance pour les régions !

Réouverture exceptionnelle des inscriptions sur listes électorales

Ewikipedia vote urnxceptionnellement, les inscriptions sur les listes électorales sont ouvertes jusqu'au 30 septembre 2015 pour les élections régionales des 6 et 13 décembre prochains.

Le plus simple et le plus rapide est l'inscription sur Internet. Le ministère de l'Intérieur propose une plateforme spéciale sur mon-service-public.fr permettant l'inscription en ligne dans la majorité des communes.

Accéder à l'inscription en ligne

Actualités des familles La Croix