Marchons Enfants ! Les infos

Marchons enfant 2019 bannière

Back Vous êtes ici : Politique Politique et famille Vie familiale et professionnelle Les conditions du succès des vacances familiales

Les conditions du succès des vacances familiales

Les vacances familiales peuvent être des moments rares de cohésion, mais les tensions peuvent facilement rejaillir si l'on ne fait pas attention. Voici quelques conseils pour favoriser la bonne entente.

Adapter son rythme
Certains se lèvent tôt, vivant au rythme des enfants, tandis que d'autres se couchent tard, prolongeant les discussions autour d'un bon verre sur la terrasse. Une famille traîne sur la plage, quand l'autre enchaîne les visites. Respecter les rythmes de chacun est la condition pour vivre en paix sans rêver d'une famille au garde-à-vous d'un planning surchargé.

Concrètement les vacances en famille étéMettre la main à la pâte
Le danger est de laisser aux grands-parents l'ensemble de la logistique, surtout quand on veut profiter de la semaine en famille élargie pour prendre un peu de repos. Une semaine familiale est haletante : tout le monde doit participer, des enfants jusqu'aux parents, pour être sûrs de ne pas commencer le déjeuner à 15h ou de coucher trop tard les enfants.

Respecter les différences de revenu
Discount ou marché du village ? Faire les courses peut être une cause de conflits, tout simplement parce que d'une famille à l'autre, les moyens financiers ne sont pas les mêmes. À chaque étape des vacances se pose la question du budget (visites, loisirs, restaurants…). Elle soulève la gêne, heurte la pudeur et provoque parfois de la rancoeur. Mettre les choses au clair dès le début permet d'évacuer les non-dits et de commencer les vacances sur de bonnes bases.

Assumer des convictions différentes
La politique peut parfois alourdir l'ambiance des vacances, ou tout autre sujet d^ailleurs comme la religion, les évolutions sociétales… Chacun évolue différemment, les convictions religieuses ou philosophiques ne sont peut-être plus aussi unanimes que quelques années plus tôt. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas discuter ou abandonner ses convictions. Au contraire, les soirées animées font des souvenirs, mais toujours dans le respect de l'autre et de son évolution.

Le maître-mot : la souplesse
Comme le dit la psychologue Edith Tartar-Goddet, « la principale notion qui doit être introduite dans les vacances en famille est la souplesse. Et chacun doit en faire preuve, les parents, les enfants, les grands-parents. Chaque membre de la famille doit être capable de faire des compromis afin que chacun puisse se satisfaire de ses vacances. »*

* Article du site Atlantico du 07 juillet 2013, propos recueillis par Jean-Baptiste Bonaventure

LLivre Une famille aux petits oignonsivre pour les vacances : Une famille aux petits-oignons
Six frères tous ensemble, c’est souvent bruyant et turbulent, surtout en vacances. il est cependant impossible de s'ennuyer un seul instant. Découvrez les aventures de la fameuse famille des Jean-quelque-Chose, avec au menu : l'omelette au sucre, le camembert volant, la soupe de poissons rouges.

A partir de 6 ans - Jean-Philippe Arrou-Vignod, éd. Gallimard Jeunesse

 

A lire également :
Les vacances familiales - Des soucis logistiques à la joie des retrouvailles
Se retrouver en famille garde une valeur - entretien avec Jean-Philippe Vallat, directeur des politiques et actions familiales et des études à l'UNAF

Coup de cœur

PMA couv enjeux debats

Actualités des familles La Croix