Back Vous êtes ici : Education

Parents, premiers éducateurs de leurs enfants

Les AFC ont toujours eu à cœur de répondre au mieux aux besoins des parents, de se mettre au service de la famille, en particulier dans l’éducation.


L’un des axes majeurs des AFC est de soutenir les parents, « premiers éducateurs » de leurs enfants puisqu’ils leur ont donné la vie. Les AFC ont dès l'origine été créées pour défendre la liberté de l’enseignement à travers la sauvegarde des établissements de l’enseignement catholique. Ainsi, l’éducation, objectif essentiel et permanent des AFC, s’enracine dans nos origines pour demeurer au centre de notre action.

Lire la suite

Les AFC reçues au Ministère de l'Education nationale

Les AFC ont été reçues le 16 décembre au Ministère de l’Education Nationale par Agathe Cagé et Maud Phelizot, conseillères de Najat Vallaud-Belkacem, pour un entretien portant sur la réforme du Collège.

Madame Cagé en est la cheville ouvrière dans le cabinet de la ministre. Nous avons fait état de la forte inquiétude des parents devant un système scolaire qui reste à la traine des autres pays de l’OCDE de même niveau socio-économique et ce malgré des dépenses par élève parmi les plus élevées, comme en témoigne l’étude PISA de 2012.

EPI, enseignement des langues vivantes, du français, des langues anciennes, réorganisation des cycles, … nous avons pu aborder tous ces thèmes sans que puisse être mis en doute le bien fondé des orientations prises. Nous avons fait part du grand scepticisme des parents pour adhérer à l’idée que ces réformes étaient susceptibles de répondre au diagnostic pessimiste porté sur notre système scolaire.

Les efforts pédagogiques du Ministère ne suffiront sans doute pas pour persuader professeurs et familles de la pertinence de cette réforme qui prendra effet à la rentrée 2016.
PISA : Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves.

Lire notre analyse sur la réforme du collège

Bourses & logements pour étudiants, c’est maintenant !

logementPour demander une bourse, un logement pour étudiants, c’est maintenant !
Après le bac, certains étudiants peuvent prétendre à une bourse et/ou à un logement en résidence universitaire.
Le dossier social étudiant se renseigne en ligne dès le 15 janvier https://dse.orion.education.fr/depot/
Calculez dès aujourd’hui vos droits en faisant une simulation sur http://www.cnous.fr/bourses/simulateur/

Lycéens : c'est l'heure des voeux !

admission postbacC’est l’heure ! A partir d'aujourd"hui, les lycéens vont pouvoir commencer à formuler leurs vœux pour leurs études supérieures.
Depuis l’ouverture de la plate-forme admission -postbac.fr le 1er decembre, toutes les informations sur les différents cursus et leur localisation sont disponibles. Autant prendre un peu d’avance !

- Du 20 janvier au 20 mars 2016 : s’inscrire et saisir ses vœux
- 2 avril 2016 : date limite de confirmation des vœux et d’envoi des dossiers papiers
- Du 3 mai au 6 mai : vérifier que ses candidatures ont été reçues en vous connectant à votre dossier numérique
- Du 20 janvier au 31 mai : classer ses vœux par ordre de préférence
- Du 8 juin au 19 juillet : découvrir les résultats de ses vœux et y répondre
- A partir du 8 juin : procéder à son inscription administrative
- Du 24 juin au 9 septembre : trouver une place via la procédure complémentaire

En savoir plus que le site de l 'Enseignement supérieur et de la Recherche

Pédagojeux, Noël et jeux vidéo

Fotolia jeux videosLa période des fêtes est souvent l'occasion pour les enfants de souhaiter un jeu vidéo pour Noël … et pour les parents de se demander comment leur faire plaisir. Ce temps de préparatifs est l’occasion de rappeler quelques conseils avant de choisir un jeu vidéo pour son enfant.

  1. Avant de choisir, se poser les questions : ce jeu correspond-il à son âge, sa sensibilité, ses goûts et aux valeurs familiales ?
  2. Avant d’acheter, s’informer que le jeu soit adapté à son enfant notamment en vérifiant la signalétique PEGI qui indique l’âge à partir duquel le jeu peut être joué (3, 7, 12, 16 et 18), en fonction de la présence éventuelle de contenus sensibles dans le jeu (violence, grossièreté, sexe…). Attention, les pictogrammes d’âge n’indiquent en aucun cas la difficulté du jeu.
  3. Avant d’offrir le jeu, fixer des règles claires avec les enfants sur le temps et les moments consacrés à ce loisir… et s’y tenir.
  4. Avant de jouer, rappeler aux plus grands de ne pas laisser jouer les plus jeunes à des jeux inadaptés, ni jouer devant eux.
  5. Partager et dialoguer en famille en jouant ensemble : c’est une bonne occasion pour s’amuser, encore mieux se connaître et transmettre les règles.

Retrouvez ces conseils sur le site Pedagojeux

Actualités des familles La Croix