Marchons Enfants ! Les infos

Marchons enfant 2019 bannière

Back Vous êtes ici : Education Vie scolaire et éducation Protection de l'enfance

Mission médias

"Good boys", un film avec des enfants mais pas pour les enfants

good boys film 2019Les AFC vous alertent sur la sortie mercredi 21 août au cinéma du film "Good Boys".

Cette comédie trash raconte les aventures de trois garçons de 12 ans qui viennent de faire leur entrée au collège et qui sont « démangés par leurs hormones ». Le ton graveleux et irrévérencieux en fait un film grossier et vulgaire pas adapté à un jeune public.

"Good Boys" est interdit aux moins de 17 ans non accompagnés aux Etats unis, il est classé tout public en France alors qu’il est en inadéquation avec un public mineur.

Ce film est une production des créateurs de "Sausage Party" (2016). Les AFC s’étaient manifestées à la sortie de ce film auprès de la Ministre de la culture ainsi qu’auprès du Défenseur des droits des enfants pour dénoncer le trouble occasionné par le visionnage par un public mineur de ce film d’animation et avaient demandé au CNC de bien vouloir changer la classification de ce film afin qu’il ne soit accessible qu’aux adultes.

En février, participez au Safer Internet Day

saferinternetdayCette nouvelle campagne, destinée à promouvoir un meilleur internet auprès des jeunes et des prescripteurs éducatifs (parents, professeurs, animateurs, etc.), a débuté le 6 février et se poursuivra tout au long du mois de février sur le thème « Un internet meilleur commence avec vous ! »

Internet sans Crainte mobilise cette année autour de la mise en place d’actions de sensibilisation sur le développement de l’esprit critique comme compétence citoyenne du 21ème siècle.

Dans une société de l’information, où 4 milliards de contenus partagés chaque jour sur les réseaux sociaux, mêlant sans distinction info, intox, « fake news », il devient primordial de donner les clés pour interroger et mettre en perspective l’information, se saisir des enjeux liés à la fabrique de l’information.
http://www.saferinternet.fr/safer-internet-day-2018-un-internet-meilleur-commence-avec-vous/

La CNAFC est convaincue de la nécessité de sensibiliser les familles à un usage prudent et responsable d’Internet. C’est dans cet esprit qu’elle a publié la brochure 12 questions à se poser sur les réseaux sociaux.
 

Enfin la suppression de la pub dans les programmes jeunesse !

Fotolia enfant numériqueLa suppression de la publicité dans les programmes jeunesse du service public à compter du 1er janvier 2018 est adoptée !

Malgré un amendement déposé la semaine dernière dans le cadre du Projet de loi de finance prévoyant de repousser son application, la suppression de la publicité dans le programme jeunesse du service public aura bien lieu à compter du 1er janvier 2018.

La disposition s'applique également aux sites Internet de la télévision publique. Elle oblige également le CSA à rendre compte chaque année devant le Parlement de ses travaux sur la publicité télévisuelle dans les programmes pour enfants des chaînes publiques et privées.

Pour le sénateur André Gattolin, à l’origine du texte, l'adoption du texte constitue « un petit pas pour le législateur, mais une avancée de géant pour la protection et le devenir de nos enfants». Il a aussi estimé que « sans remettre en cause son modèle de financement actuel, il permet à France Télévisions de se distinguer par la nature de son offre, en cohérence avec ses missions de service public ».

La Confédération Nationale des AFC (CNAFC) a défendu résolument cette proposition car :
- elle devrait permettre aux familles de mieux exercer leur rôle éducatif
- elle concourt à préserver l’enfant d’être considéré trop tôt dans sa fonction de consommateur
- elle instaure une responsabilité accrue de la part des publicitaires, notamment par l’autodiscipline.
Elle restera vigilante à ce que les enfants puissent bénéficier de programme de qualité et sans que leur soient imposés des messages publicitaires ciblant leur tranche d’âge.

Relire notre communiqué à ce sujet (28 nov. 2016)

Coup de cœur

PMA couv enjeux debats

Actualités des familles La Croix