Back Vous êtes ici : Education Vie scolaire et éducation Ecole Réflexions sur le numérique à l’école

Réflexions sur le numérique à l’école

stockvault taper entrer clavierLe gouvernement a prévu de dépenser 1 milliard d’euros sur 3 ans pour développer le plan numérique à l’école. La circulaire de rentrée de la ministre de l’Education nationale annonce « 1 000 collèges numériques » en septembre 2016 et prévoit à terme d’équiper l’ensemble des collèges français. L’Institut Montaigne, lui, dans un rapport de mars 2016, recommande l’utilisation du numérique dès la maternelle pour résoudre le retard du système scolaire français.

Quelles questions cela suscite-t-il ?

A partir de quel âge ?
Autant on peut se poser la question pour les plus grands qui travaillent déjà régulièrement sur l'ordinateur familial ou personnel, autant c'est une toute autre question pour les primaires qui apprennent à écrire et pour qui l’apprentissage du geste graphique et des mots passe nécessairement par la main, ainsi que le montrent les travaux de Liliane Lurçat, chercheuse au CNRS.

Qui finance ?
La question économique est importante. Dans l’enseignement privé les ordinateurs ou tablettes et leur maintenance sont financés par les parents. il s’agit d’un surcout important, autour de 500€. Les parents sont-ils consultés au préalable ? Y a-t-il des économies engendrées par la suppression des manuels-papier ? Certains enseignants témoignent : "Les ouvrages scolaires numériques sont très chers et ne remplacent pas bien tous les livres papier, au point que certains parents du privé, qui ont payé pour la tablette, achètent en plus sur leurs deniers les livres papiers."

Eduquer au numérique
Une éducation au numérique – et pas seulement un mode d’emploi- sera-t-elle dispensée en parallèle? Les tablettes seront-elles bridées en termes d'accès à internet? Ou bien le jeune aura-t-il en permanence à portée de mains un accès direct à tout le web avec toutes les tentations (jeux en ligne, accès à la pornographie...) et pertes de temps multiples que cela engendre. Prendra-t-on le temps de décrypter tout cela avec lui, l'aider à établir des règles de "bonne navigation" et de discipline autour de cet outil ou attend-on implicitement de ses parents qu'ils le fassent?
L’école a-t-elle prévu d'éclairer les parents (souvent peu informés et/ou impuissants) sur ces questions?

Former les professeurs
Quelle formation sera dispensée aux enseignants pour qui cela demande un vrai changement et une adaptation complète de leurs pratiques d’enseignement ? Sont-ils tous partants sur ce projet? Comment vont-ils se l'approprier pour en tirer le meilleur parti possible? Au-delà de la formation initiale, comment seront-ils accompagnés dans sa mise en place ?

 

Notre avis actuel : D’après les premières expériences déjà mises en œuvre par exemple, dans les landes depuis 2001), le numérique n’apporte pas de différence significative aux résultats des élèves. Il semble aujourd’hui préférable d'équiper les classes en tableaux numériques : le professeur gère l'accès aux contenus, l'attention des élèves est plus soutenue, il n'y a pas de risque de navigation incontrôlée sur le web par l’élève, les professeurs se l'approprient mieux car plus proche de leurs pratiques habituelles avec un tableau. Le coût est plus faible et amorti dans le temps. Cela n'empêche pas d'utiliser le web pour la communication avec les familles comme le font nombre d'établissements.

Actualités des familles La Croix