Back Vous êtes ici : Vie pratique

L’aide aux plus faibles, un devoir des AFC

"Une famille ne peut s'épanouir spirituellement que si elle bénéficie de conditions de vie matérielles satisfaisantes".

Les AFC sont agréées par l’État comme association de consommateurs depuis octobre 1987. Cet agrément vient d’être renouvelé pour 5 ans.

Les difficultés de la vie quotidienne des familles relèvent bien sûr de leurs conditions matérielles, mais aussi des rapports contractuels quotidiens qu'elles entretiennent avec les entreprises (énergie, communications électroniques, achats en magasin, e-commerce, etc.). Les problèmes de nature contractuelle peuvent engendrer de réelles difficultés pour les familles mal informées et ne connaissant pas leurs droits.

Cette mission est fondée sur :

  •  le Code de la Famille qui confie aux associations familiales la défense des intérêts matériels des familles (article L.211-1) ;
  • l’Enseignement social de l’Église qui les encourage à agir dans le monde. Les associations de consommateurs sont explicitement citées dans l’encyclique Caritas in Veritate §66

Lire la suite

La campagne signalétique jeunesse CSA 2016

Logo CSA HDLe conseil supérieur de l’audiovisuel, qui a pour mission de protéger le jeune public, a lancé le 20 novembre sa campagne annuelle relative à la signalétique jeunesse.

Les pictogrammes -10 (ans), -12, -16, -18 ont pour objet d’indiquer aux téléspectateurs la catégorie d’âge pour laquelle le visionnage est déconseillé.

Cette campagne est composée de deux films et d’un message radio. Elle vise à sensibiliser le public sur la signalétique jeunesse, laquelle permet d’éviter que les mineurs ne soient confrontés à des contenus susceptibles de heurter leur sensibilité.

Cette campagne s’accompagne d’un espace interactif sur le site http://jeunepublic.csa.fr sur lequel sont ouverts, pendant la période de la diffusion des films et du spot radio, deux forums de discussion, l’un destiné aux parents et l’autre aux jeunes. Ce site permet d’ouvrir le dialogue et de répondre aux questionnements des parents et du jeune public à l’aide de conseils simples et concrets.

Cette mobilisation en faveur de la protection des mineurs rejoint les préoccupations de la CNAFC pour la mise en œuvre d'une véritable éducation au monde de l'image dans laquelle les parents soient pleinement impliqués.

http://www.csa.fr/Espace-Presse/Communiques-de-presse/Nouvelle-diffusion-de-la-campagne-sur-la-protection-du-jeune-public2

Taxe d’habitation et maison de retraite

vieillissementImpôts locaux et personnes hébergées dans une maison de retraite

Les personnes ayant conservé leur résidence principale mais qui sont hébergées durablement en maison de retraite ou dans un établissement de soins de longue durée bénéficient d’une exonération de la taxe d’habitation.

Cette mesure ne s’applique que si le logement est libre de toute occupation.

http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/popup?typePage=cpr02&espId=1&docOid=documentstandard_2095

Vérifiez votre carte d’identité pour voyager

CNIDepuis le 1er janvier 2014, la carte d’identité française est automatiquement valide 15 ans au lieu de 10, sans que cela soit indiqué au dos de la carte.


http://www.afc-france.org/consommation/vie-quotidienne/autres-actualites-conso/1822-allongement-a-15-ans-de-la-duree-de-validite-de-la-carte-nationale-d-identite

Deux pays viennent de refuser officiellement de reconnaitre la carte nationale d’identité française en apparence périmée mais dont la validité est prolongée de 5 ans comme document de voyage : il s’agit de la Belgique et de la Norvège.

De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Consomag : QR code funéraire : mode d'emploi

consomagQR code : mode d’emploi

Depuis quelques temps, des entreprises funéraires proposent d'apposer sur une plaque munie d'un « code QR » qui peut être lu par un téléphone mobile ou une tablette électronique et donne, alors, accès sur ce dispositif à un site internet dédié au défunt qui peut comporter un album du souvenir ou d'autres supports multimédias.

Cette petite plaque de métal est à fixer sur la sépulture, le caveau, l’urne ou tout simplement sur un des ornements.

Quelle réglementation est applicable à cette nouvelle technique ?

Découvrez le dans le consomag d'octobre 2016 !

http://www.conso.net/content/qr-code-funeraire-mode-demploi

 

Actualités des familles La Croix