Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Sécurité domestique

Sécurité

Accidents de la vie courante, protégez vos enfants !

Fotolia 115475457 XSChaque année, 11 millions d'accidents de la vie courante (AcVC) se produisent en France, causant près de 20 000 décès et 4,5 millions de blessés, et représentant la première cause de décès chez les enfants de moins de 15 ans.

Chez soi, de la chambre au jardin, en passant par la cuisine, la salle de bains…, de multiples dangers guettent les enfants de tous les milieux et de toutes les tranches d'âge.

Pour chaque pièce de la maison, l’INC rappelle aux parents les risques à identifier, comment s'en prémunir et que faire en cas d'urgence.

http://www.conso.net/content/la-maison-protegez-vos-enfants

Gants obligatoires pour tous les motards à partir du 20 novembre !

moto casqueLe décret 2016-1232 et l'arrêté parus le mardi 20 septembre au Journal officiel mettent en œuvre la décision prise le 2 octobre 2015 par le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR), présidé par le Premier ministre, de rendre obligatoire le port de gants certifiés CE pour les usagers de deux-roues motorisés (mesure n°15) afin de "limiter les blessures graves aux mains et aux avant-bras".

En France, 12 % des utilisateurs de motos et scooters roulent encore sans gants adaptés (enquête TNS Sofres). Les motards, scootéristes, cyclomotoristes, mais aussi quadistes et tricyclistes, ont jusqu’au 20 novembre pour s’équiper, s’ils ne le sont pas déjà.

À partir du 20 novembre 2016, le port de gants de motocyclisme certifiés CE devient donc obligatoire pour les conducteurs, mais aussi pour les passagers qui circulent à motocyclette sous peine de verbalisation. Il en coûtera une amende de 3è classe (68 € minorée à 45 € en cas de paiement sous 15 jours) et 1 point pour le pilote.

http://unidec.org/wp-content/uploads/2016/09/arr%C3%AAt%C3%A9-relatif-aux-caract%C3%A9ristiques-gants-moto-etc.pdf

Profitez de votre piscine en toute tranquillité

piscineLes piscines privées à usage individuel ou collectif (c'est-à-dire les piscines familiales ou réservées à des résidents, les piscines d'hôtels, de campings, de gîtes ruraux...) dont le bassin est totalement ou partiellement enterré doivent être équipées d'un dispositif de sécurité afin de prévenir les risques de noyade, notamment de jeunes enfants.

Vous devez installer au moins un de ces 4 équipements :
• Barrière de protection
• Système d'alarme sonore (alarme d'immersion informant de la chute d'un enfant dans l'eau ou alarme périmétrique informant de l'approche d'un enfant du bassin)
• Couverture de sécurité (bâche)
• Abri de type véranda recouvrant intégralement le bassin

Ces dispositifs ne remplacent pas la surveillance active et permanente des enfants par un adulte !

L'équipement doit être conforme aux normes édictées par l'Association française de normalisation (Afnor).

En cas de non-respect de l'obligation d'équiper votre piscine d'un dispositif de sécurité, vous vous exposez à une amende pouvant aller jusqu'à 45 000 €.

Attention
En vertu de l’article 1384 du code civil, vous êtes responsable des dommages causés par les biens que vous avez sous votre garde. Votre piscine ne doit présenter aucun danger pour un enfant, qu’il séjourne chez vous ou qu’il ait pénétré chez vous à votre insu.

Vous ne pouvez pas faire fonctionner votre assurance de responsabilité civile si aucun dispositif de sécurité n’a été installé conformément à la loi.

Pour en savoir plus, connectez-vous sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1722

Actualités des familles La Croix