Back Vous êtes ici : Vie pratique Vie quotidienne Autres actualités conso

Consommation

L’autorisation de sortie du territoire d’un mineur à nouveau obligatoire

Supprimée en 2013, elle est rétablie depuis le 15 janvier 2017.
Un enfant mineur qui vit en France et voyage à l'étranger seul ou sans être accompagné de l'un de ses parents doit être muni d'une autorisation de sortie du territoire (AST). Il s'agit d'un formulaire établi et signé par un parent (ou responsable légal). Le formulaire doit être accompagné de la photocopie d'une pièce d'identité du parent signataire. Il indique la durée de validité de l’autorisation, qui dans tous les cas ne peut excéder un an.

En savoir plus sur le site service-public.fr

Voyage en Europe : conseils pour un embarquement réussi !

stockvault trainVous voyagez en Europe pour les fêtes de Noël ? Le Centre européen des Consommateurs France vous donne des conseils précieux pour un embarquement réussi.

  • Je peux embarquer avec une carte d’identité périmée pour un voyage dans l’UE
    FAUX. Les contrôles et les procédures de sécurité sont accrus pendant l’état d’urgence. Même dans l’espace Schengen, les compagnies exigent des documents de voyage (carte d’identité, passeport, VISA...) en cours de validité et conformes par rapport au pays visité ou à l’éventuelle escale. Attention à la prolongation automatique de 5 ans des CNI françaises qui peut poser problème pour certaines destinations. Assurez-vous également que le nom sur les documents d’identité correspond bien à celui de la réservation du voyage (ex : jeunes mariées).
  • Je voyage avec un bagage à main, je n’ai pas besoin d’arriver en avance à l’aéroport.
    FAUX ! Compte tenu des mesures de sécurités actuelles, faites attention au contenu de votre bagage à main et prévoyez suffisamment de temps pour passer les contrôles de sécurité qui sont plus approfondis et donc plus longs. Assurez-vous que votre bagage à main est conforme aux règles de la compagnie en termes de poids et de taille. Si le vol est complet, la compagnie, faute de place en cabine, pourrait vous proposer de placer votre bagage en soute sans supplément. N’oubliez pas alors de retirer les objets de valeur de votre valise (ordinateur, tablette, appareil photo etc.) et à les prendre avec vous a l’intérieur de la cabine.
  • Les agents au sol émettent toujours un dernier appel aux passagers manquants avant de fermer les portes de l‘avion
    NON ! La procédure de décollage nécessite un minimum de temps selon les appareils et destination. Même si votre avion estencore sur le tarmac, les agents au sol peuvent avoir fermé l’embarquement. Toute personne se présentant après l’heure indiquée sur son billet peut être refusée à bord. Si vous décidez de flâner dans la zone Duty Free avant de vous présenter à l’embarquement, veillez à être à l’heure !
  •  Si je voyage avec la même compagnie aérienne et que mon 1er vol avec correspondance a du retard, le 2ème vol attend les passagers.
    Non, pas forcément. Manifestez-vous auprès des hôtesses afin de vous faire aider à l’arrivée, ou que ces dernières préviennent le prochain embarquement.

Une question ? Une réclamation avec une compagnie aérienne européenne, n’hésitez pas à contacter le Centre Européen des Consommateurs France via son site internet http://www.europe-consommateurs.eu/fr/accueil/
Retrouvez toutes les informations et conseils du CEC France sur le site www.europe-consommateurs.eu 

5 conseils pour acheter un jeu vidéo pour Noël

Cette année encore les jeux vidéo devraient figurer au top des listes de Noël.
À l’approche de Noël, PédaGoJeux rappelle ses conseils de vigilance.

  1. Avant d’acheter un jeu, vérifier la classification par âge proposée par la signalétique PEGI, présente sur toutes les boîtes de jeu. Elle indique l’âge à partir duquel le jeu est recommandé : pegi
  2. S’assurer que le contenu du jeu ne choquera pas l’enfant en s’aidant des descripteurs de contenu de la signalétique PEGI pegi2
  3. Préférer un jeu en phase avec les valeurs familiales : faire le choix d’un jeu vidéo peut aussi se faire au regard de certaines considérations : quel est l’intérêt du jeu pour son enfant au stade de son développement ; les représentations sociétales, morales véhiculées par le jeu sont-elles en adéquation avec les principes familiaux … ? Pour se faire une idée précise, ne pas hésiter à essayer le jeu.
  4. Fixer les limites : la question du temps passé aux loisirs vidéo-ludiques est l’une des grandes préoccupations des parents. Il est recommandé de s’accorder ensemble sur le temps de jeu, définir la durée et les moments où l’enfant peut jouer. Il est aussi possible de paramétrer les fonctionnalités de gestion de temps du contrôle parental, disponible sur tous les ordinateurs et la majorité des consoles de jeu.
  5. Dialoguer avec les enfants sur leur pratique : s’intéresser ce à quoi les enfants jouent, leur demander ce qu’ils aiment dans le jeu, valoriser leurs victoires sont autant de façons d’aborder sereinement le jeu vidéo. Et surtout, privilégier les moments de jeu en famille.

http://www.pedagojeux.fr/wp-content/uploads/2016/11/CP-PGJ-Noel2016.pdf

Actualités des familles La Croix