Back Vous êtes ici : Catholiques Actions et outils Foi et société

Foi et société

Geneviève et Jeanne : portraits de deux laïques engagées dans la Cité

Geneviève et Jeanne

502, 1412... deux grandes dates de notre histoire, celle de la mort de sainte Geneviève, celle de la naissance de Sainte Jeanne d'Arc.

Deux femmes engagées dans la vie de la Cité sans lesquelles nous ne serions pas ce que nous sommes. Deux livres aussi - parmi beaucoup d'autres - dont les auteurs sont également des hommes - l'un et l'autre ont été ministres - engagés au service de la Cité.

La vie de Sainte Geneviève de Jean-Pierre Soisson* retrace, bien sûr, le rôle capital qu'elle a joué dans la défense de Paris mais aussi – c'est moins connu – sa place dans la naissance du jeune royaume franc et son action continue au service de ses concitoyens : elle fut en effet – l'expression est un peu anachronique – « conseiller municipal » de Paris pendant cinquante ans !

Quant à Jeanne d'Arc, nous la connaissons un peu mieux et le 600 ème anniversaire de sa naissance fait fleurir textes et...récupérations diverses. Le livre de Max Gallo** apporte un éclairage original par le parti qu'il a pris de nous faire rencontrer Jeanne à travers le regard de l'un de ses compagnons.

Que nous apportent ces deux femmes en 2012 à quelques mois d'élections qui vont mobiliser beaucoup de nos énergies ?

Le sens de l'histoire et un peu de recul : nous existons depuis bien longtemps et, si la crise actuelle est grave, l'arrivée des Huns et l'invasion de la France par les anglais étaient sans doute de plus grands périls pour notre pays.

L'importance de l'action politique au service de la société : Geneviève et Jeanne ne seraient-elles pas le modèle de l'engagement des AFC ?

L'impérieuse nécessité de mener de front action et contemplation : c'est le temps consacré à la prière par ces deux grandes dames qui leur a permis de mener des combats immenses dont l'ampleur – avec les moyens de leur temps – nous laisse encore pantois.

La confiance, bien sûr, dans la Providence et dans son Amour pour notre pays.

Ne sont-elles pas aussi – à leur manière – une réponse à toutes les dérives du féminisme et du gender ?

Alors, confions-leur cette année nouvelle, les hommes et les femmes qui ont la charge de conduire la France et ceux qui y prétendent, les actions de nos AFC en vue des élections, nos familles...

*Jean-Pierre Soisson : Sainte Geneviève de Paris,

Ed. Desclée de Brouwer

**Max Gallo : Jeanne d'Arc, jeune fille de France brûlée vive

Ed. XO éditions

Chrétien et libre ?

Lorsque les chrétiens parlent de morale, beaucoup se méfient... Le mot renvoie immédiatement à la crainte d'un retour terrifiant du moralisme, de l'emprise sur les consciences, de la fin de la liberté. La morale fait peur, car elle se voit sur-le-champ assimilée à un rigorisme triste, aux antipodes des légitimes aspirations de l'homme au bonheur.

Et pourtant... Une lecture attentive des thèmes de la morale chrétienne indique une évidence : cette dernière ne consiste pas à se laisser imposer toute une série de préceptes mortifères pour la liberté et la richesse de l'homme. Elle est une réponse à cette adresse de Dieu dans le Deutéronome : "Tu choisiras la vie". L'enjeu est de répondre à cet appel : choisir la vie, dans toutes ses dimensions, avec tout ce qu'elle comporte de potentialités et de limites. Telle est la grande aventure de l'homme, qui invite à conjuguer grâce et matière, chair et souffle...

Norbert Mallet est conseiller en management et relations humaines. Il s'intéresse particulièrement à l'épanouissement de l'homme en lien avec la foi chrétienne.

Actualités des familles La Croix