Marchons Enfants ! Les infos

Marchons enfant 2019 bannière

Back Vous êtes ici : Catholiques Actions et outils Foi et société Communiqué de presse - Décès de Régis de Crépy, ancien président des AFC

Communiqué de presse - Décès de Régis de Crépy, ancien président des AFC

regis de crepyRégis de Crépy a été président des AFC de 1985 à 1994. Il est décédé le 27 mai 2019 dans sa 85ème année.

Les AFC saluent avec beaucoup de gratitude sa mémoire et s'associent à la peine et à la prière de sa famille et de ses proches.

En 1985, Régis de Crépy succède à Louis Reverdy à la présidence de la Confédération Nationale des Associations Familiales Catholiques. Né en 1935, Régis de Crépy a eu d'importantes responsabilités dans le secteur bancaire qui l'incitent à prendre des initiatives dans les domaines économiques et sociaux.

Pendant ses années de présidence, les AFC sont représentées pour la première fois au Conseil Economique et Social (dans le groupe de l'UNAF) ainsi qu'au Conseil National de la Consommation, au Conseil supérieur de l'information sexuelle, de la régulation des naissances et de l'éducation familiale, à l'Union Internationale des Organismes Familiaux.

Grand promoteur de la vie, il participe à l'organisation du rassemblement des familles lors de la visite de Jean Paul II à Paray-le-Monial en 1986 et initie la manifestation "La vie à cœur" au Trocadéro en 1991. Sous sa mandature a lieu l'action pour le non-remboursement de l'avortement, la création de l'allocation parentale d'éducation et l'obtention de l'agrément comme association de consommateurs.  Lors de la privatisation de TF1, il a fait acheter 200 000 actions aux adhérents afin que les familles y disposent d'un pouvoir d'expression. Il a été à l'initiative du protocole signé entre la conférence des Evêques de France et les AFC, qui reconnait aux AFC leur entière autonomie pour toutes leurs interventions dans le monde temporel et politique. C'est aussi sous le mandat de Régis de Crépy que se sont engagées les premières discussions en vue de fonder l'actuelle "Fédération des AFC en Europe".

Pour mener à bien ces différentes actions, de nombreux collaborateurs l'entourent et ainsi qu'un conseil politique et philosophique (avec des personnalités comme Alain Briffod, Jean-Luc Marion ou Chantal Delsol).

En 1994, la Confédération compte 400 associations et 40 000 adhérents. 

Françoise Meauzé, porte-parole de la Confédération sous sa présidence, se souvient : "Régis a fait sortir les AFC d'une sorte d'anonymat en encourageant la communication directe et les nombreuses représentations de la CNAFC dans les instances économiques et sociales. Il a amorcé la professionnalisation de la CNAFC en abandonnant le montant de son indemnité de représentant au Conseil Economique et Social pour embaucher un salarié. Il fut un président très innovant. C'était une personne très attachante, bien que peu démonstrative, avec laquelle il était facile de travailler".

Jean-François Chaumont, président de 1994-2001, salue "un homme empreint du sens du bien commun, nourri par la doctrine sociale de l'Eglise, profondément engagé dans la cause de la famille, du mariage et de la vie".

Une messe en sa mémoire sera célébrée à Paris (16e), en l'église Saint-Honoré d'Eylau, le vendredi 7 juin, à 18h15.

Actualités des familles La Croix